Aperçu général


    Le secteur des fruits et légumes occupe une superficie de près de 700.000 ha dont 460.000 ha de plantations fruitières (non compris l'olivier) et 267.000 ha de cultures maraîchères au titre de la Campagne 208/2009. Les superficies globales réservées aux cultures maraîchères s’inscrivent en hausse de 5% et 2%, respectivement, par rapport à la Campagne 2007/2008 (254.000 ha) et à la moyenne de la superficie consacrée aux cultures maraîchères durant la période 2004/2008 (261.000 ha). Cette hausse de superficie est le résultat de l’accroissement de la demande sur les principales cultures maraîchères (Pomme de terre, Tomate et Oignon). Et des conditions climatiques favorables ayant sévi pendant les périodes de mise en place et du développement végétatif de ces cultures.

    SUPERFICIE DE PRIMEURS La production maraîchère totale s’est établie à 7,3 millions de tonnes lors de la Campagne 2008/2009, en augmentation de 6% comparativement à la campagne 2007/2008 et de 7 % par rapport à la production moyenne de la période 2004-2008 (6,8 millions de tonnes). La moitié de la production globale de la campagne 2008-2009 est dominée par les trois espèces de grande consommation: la pomme de terre avec 1.629.000T (22%), la tomate avec 1.230.000T (17 %) et l’oignon avec 802.000T (11 %).


    PRODUCTION DE PRIMEURS Ce secteur se caractérise par la diversité des espèces qu'on peut, toutefois, regrouper en plusieurs sous-secteurs, plus ou moins homogènes, dont les principaux sont les suivants : les agrumes, l'amandier, les rosacées fruitières autres que l'amandier, la vigne, le palmier dattier, le bananier et les cultures maraîchères. 

    La production de fruits et légumes se caractérise en général par sa nature périssable, dont le degré reste toutefois variable d'un produit à l'autre, et sa conservation nécessitant une infrastructure d'entreposage frigorifique suffisante et appropriée, de préférence au niveau des zones de production, en vue d'assurer une meilleure régulation de l'offre par rapport à la demande. 

    Les cultures de primeurs (hors saison) constituent un des piliers de ce secteur et occupent une des premières places dans nos exportations. Avec une superficie moyenne de 30.000 Ha, les primeurs assurent une production totale de près de 1.500.000 tonnes de fruits et légumes dont 580.000 tonnes exportées. Elles concernent environ 8.000 producteurs et créent plus de 12 millions de journées de travail. Elles contribuent largement à la modernisation du secteur agricole et au développement industriel. Elles constituent aussi une source appréciable de devises pour le pays. 

    Après la libéralisation des exportations en 1985, le secteur des primeurs a connu une évolution importante au niveau de la diversification des espèces, des débouchés, de la logistique et des modes de commercialisation. 

    Des efforts importants ont été aussi consentis en matière d'amélioration de la qualité et de la productivité afin de répondre aux exigences du consommateur européen et d'augmenter la compétitivité de nos exportations au niveau des marchés internationaux. Ceci a permis au produit national de jouir d'une notoriété appréciable au niveau des marchés internationaux en général et du marché communautaire en particulier.