Statistiques Secteur des Fruits et Légumes à la Région de Souss-Massa


    L’importance du Secteur de Fruits et Légumes : Le Secteur des Fruits et Légumes joue un rôle important au niveau économique, social et financier, et ce à travers :

    Créationd’environ 23,40 Millions de journées de  de travail au niveau des exploitations agricoles ;
    La participation à l’équilibre de la balance de paiement à travers la devise générée par les exportations ;
    Participation à l’approvisionnement du marché local par les différents produits agricoles;
    Participation à la continuité des activités liées au secteur telles que : la construction des serres,  équipements des unités de conditionnement ; transport et matériel de production.



    Les problématiques du Secteur : Ressources hydriques limitées :
    Irrégularité et Faiblesse des précipitations ;   Exploitation massive des ressources hydriques à partir  de la Nappe phréatique ;
    Productivité :
    Productivité au-dessous des potentialités (la moyenne du rendement de la tomate sous serre est de 130 t/h contre 200 à 250t/h dans quelques exploitations). Faiblesse du contrôle des charges en particuliers ceux des intrants.
    Commercialisation de la Production :
    Le niveau des exportations n’atteint pas le niveau des potentialités ;
    Diversification des marchés et des produits insuffisante ;
    La situation actuelle des marchés de gros ne permet pas une meilleure valorisation des produits à cause de l’inadéquation de leurs infrastructures ;
    Organisation Professionnelle :
    Faiblesse des organisations Professionnelles ;Faiblesse de leurs implications dans le processus du développement agricole.


    Plan Maroc Vert et stratégie du développement du secteur de primeurs Contrat programme sur le développement des Chaines de Primeurs entre le gouvernement et les associations professionnelles concernées entre 2009 et 2020

    Objectif :
    Augmentation de la superficie de 50 000 Hectares ;Augmentation de la production de 1.8 à 3.5 Millions de Tonnes ;Augmentation des Exportations de 0.75 à 1.7 Millions de Tonnes.
    Axes :
    Développer  la production autour des projets intégrés (agrégation)          - Développer les cultures sous-serre ;
              - Economie d’Eau ;
              - Mobilisation d’autres ressources hydriques  (Dessalement de l’Eau de Mer) ;
              - Valorisation de la Production.

    Développement des marchés au niveau National et International             - Organisation du marché local ;
               - Encourager la commercialisation et la promotion des exportations ;
               - Encourager l’intégration des marchés Extérieurs.

    Amélioration des conditions de la filière           - Création des interprofessions
               - Encadrement des Producteurs
               - Formation, recherche et développement
               - Création d’un système d’assurance.